Les tests de dépistage et analyses médicales

  • La mauvaise interprétation des examens médicaux

La médecine moderne a recours à de nombreux tests de dépistage et analyses médicales afin de mesurer les indicateurs de santé. Ces tests et analyses peuvent être très utiles dans certains cas. Cependant, certains examens médicaux ne sont pas objectifs et leurs résultats peuvent amener à des conclusions erronées. Il peut arriver par exemple que des examens pratiqués sur des personnes les fassent passer au statut de « malade » alors qu’elles sont en phase de guérison. Les phases de guérison sont presque toujours accompagnées de symptômes (fièvre, fatigue, douleurs, inflammations, gaz intestinaux, maux de tête…), ce qui peut facilement se confondre avec l’apparition ou l’aggravation d’une maladie. Les tests de dépistage et analyses médicales sont à utiliser avec discernement, en concertation avec les médecins qui doivent expliquer le plus clairement possible l’utilité de ces examens et leurs résultats. Le patient a le droit de refuser des examens s’il les juge inutiles.

 

Revenir à la liste par thème