Les infections sexuellement transmissibles

  • Des pratiques à risque

Certaines pratiques sexuelles peuvent entraîner des maladies appelées infections sexuellement transmissibles (IST). Il est possible d’être contaminé lors de relations sexuelles mais aussi par de simples pratiques amoureuses. Le meilleur moyen de se protéger est d’utiliser des préservatifs et d’éviter certaines pratiques comme le baiser sur la bouche par exemple, lorsque vous avez des rapports intimes avec un partenaire dont vous ne connaissez pas la situation médicale. Lorsque vous entamez une relation stable, c’est un sujet à aborder rapidement afin de se protéger mutuellement. Leur appellation a tendance à induire en erreur, mais les infections sexuellement transmissibles peuvent également se contracter en partageant une bouteille, un verre ou ses couverts avec une personne contaminée. Soyez alors vigilant si vous échangez vos boissons ou votre nourriture.

 

  • Un conflit psychologique amoureux ou affectif

Les maladies touchant les organes sexuels peuvent parfois être dues à un conflit psychologique conscient ou inconscient, concernant la vie amoureuse ou affective. Si l’origine d’une infection sexuelle est psychique, les traitements allopathiques ne sont pas utiles et surtout ils ne solutionneront pas le problème. Ceci explique pourquoi les antibiothérapies, qui sont le traitement majoritairement proposé dans ce cas, sont souvent inefficaces. En cas de conflit psychologique amoureux ou affectif, la maladie peut disparaître de façon naturelle si la personne prend conscience de son problème et/ou lorsque ce conflit sera résolu.

 

Revenir à la liste par thème