Le logement

  • Les lieux de vie insalubres

Les logements insalubres peuvent avoir des répercussions sur la santé au fil des semaines, des mois et des années si rien n’est fait pour y remédier. A divers niveaux, les problèmes d’insalubrité concernent un nombre non négligeable de Français. Néanmoins, le problème ne vient pas seulement des propriétaires. La gestion des logements insalubres est un problème de société primordial et complexe qui est très mal géré actuellement, notamment au niveau législatif. Un nouveau système est à inventer afin de protéger les propriétaires et les locataires, car il est essentiel que chacun puisse vivre dans un logement décent, quelle que soit sa situation. A côté des logements insalubres se pose le problème de l’absence de logement. En France, plus de cent mille personnes dont un tiers d’enfants sont obligées de dormir dans la rue, des jardins publics ou dans des squats, car leurs ressources sont insuffisantes pour se loger. Les centres d’accueil pour passer la nuit manquent, ne sont pas toujours paisibles, et les sans-abris doivent quitter ces centres d’hébergement tôt le matin. Ce sont des conditions de vie très difficiles où l’humain subit l’insécurité, les intempéries, parfois la faim et la maladie. Les problèmes de santé liés au logement sont donc nombreux, et ils sont malheureusement plus ou moins éludés par la médecine moderne qui se concentre sur les symptômes, et n’a pas les moyens d’aider les mal-logés et les sans-abris. Avoir un habitat sain est une base indispensable pour être en bonne santé.

 

Revenir à la liste par thème