La violence

  • Les conséquences de la violence physique et/ou psychologique

La violence sous toutes ses formes peut être le déclencheur de mal-êtres et de maladies, car l’être humain n’est pas fait pour vivre sous tension et dans l’insécurité. La violence physique se définit par des coups et blessures infligés à une victime, et peut entraîner jusqu’au décès de la personne. La violence psychologique se définit par des formes d’agressions psychologiques diverses envers une victime : désintérêt, négligence, manipulation, mensonges, menaces, humiliations, insultes… Cette forme de violence passe plus facilement inaperçue, mais elle peut faire de gros dégâts, surtout sur des personnes déjà fragilisées et sur les enfants. Se sortir de situations de violence n’est pas toujours facile, c’est pourquoi se faire aider par des proches ou par des associations peut être salutaire. Dénoncer la violence que subissent d’autres personnes, notamment des enfants ou des personnes âgées, peut également aider des victimes à s’en sortir.

Chacun d’entre nous peut lutter contre le fléau de la violence en choisissant d’agir selon les préceptes de la non-violence et en se protégeant par divers moyens. La violence virtuelle peut notamment se limiter en évitant les films, séries, jeux vidéos, journaux télévisés, livres, magazines… qui la propagent. Nous n’avons pas forcément l’habitude d’agir de façon non-violente en cas de dispute ou de conflit. L’apprentissage de la communication non-violente permet de prendre conscience de cela, et d’amorcer un véritable changement afin de communiquer différemment et de pacifier nos rapports aux autres. Dans certains cas, il est préférable de s’éloigner d’individus ou de groupes qui ne nous permettent pas de vivre de manière paisible.

 

Revenir à la liste par thème